ATMAKARAKA, LA CONNAISSANCE 
DU DÉSIR DE L'ÂME, par Komilla SUTTON

Atma désigne l’âme, et karaka est son significateur. Atmakaraka est le significateur du désir de l’âme. La philosophie védique nous dit qu’une âme renaît parce qu’elle a des désirs inachevés, qui ont été laissés insatisfaits dans les vies précédentes. Elle renaît pour avoir une opportunité nouvelle pour les satisfaire. Que sont ces désirs ? Seront-ils satisfaits, ou faudra-t-il se battre avec eux ? Ceci est révélé par la planète Atmakaraka. À mon sens, l’Atmakaraka est l’une des planètes les plus importantes du thème natal.


Traduit de l'anglais par Josette Bonnard


Ce que nous désirons et que nous n’avons pas, se découvre en rentrant en nous-mêmes. Car là sont les vrais désirs, sous la couverture des tromperies. Tout comme ceux qui ne connaissant pas le champ, passent et repassent sur la cache d’or et ne la trouvent pas. Dans le même esprit, la plupart d’entre nous s’en vont dans le monde de Brahma sans le trouver ; car nos faux désirs nous en éloignent et les vrais nous échappent, alors qu’ils sont bien cachés là. Chandogya Upanishad (chapitre 3, verset 2).

La planète de plus élevé degré

L’Atmakaraka naturel est le Soleil dans tous les thèmes. L’Atmakaraka de cet article est le Chara Atmakaraka. Habituellement, lorsque nous nous référons à l’Atmakaraka personnel, nous pensons Chara Atmakaraka. Chara signifie mouvement, et une des huit planètes (Soleil, Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Saturne et Rahu (Nœud Nord) peut endosser l’Atmakaraka ; cela repose sur son degré dans le thème natal. La planète qui a le degré le plus élevé, sans tenir compte des signes, est considérée Chara Atmakaraka. À cause de son mouvement rétrograde perpétuel, les degrés de Rahu et Ketu (Nœud Sud) sont calculés par soustraction de 30°. (Toutefois, les autres planètes en mouvement rétrograde sont calculées de la façon normale). Par exemple, si l’axe Rahu Ketu est à 15°24 dans un thème, il faut déduire ceci de 30°, et les degrés restants seront 14°36. Si ce degré dépasse celui des autres planètes, alors Rahu Ketu sera considéré Atmakaraka.

L’emploi de Rahu en tant qu’Atmakaraka est sujet à un désaccord. Des étudiants utilisent seulement 7 planètes, à l’exclusion de Rahu, alors que les autres en utilisent 8 en incluant Rahu. Ketu, en tant que significateur de moksha ne peut pas être compris dans l’élaboration des chara karakas. Moksha est la destination de l’âme, son but ultime, et n’est pas important dans la révélation des désirs plus terrestres de l’âme. Comme Rahu et Ketu sont les deux parties de l’axe karmique, Rahu montrera le désir de plénitude spirituelle de Ketu. Je me suis servie pendant des années de seulement 7 karakas, mais je suis à présent convaincue de la nécessité d’inclure Rahu dans ce schéma, Rahu étant tellement lié aux vies passées et aux désirs insatisfaits. Le rôle de Rahu est inestimable pour la recherche des réponses sur cette vie et des tempêtes qui se déclenchent, tout autant que sur l’aptitude de l’âme à finalement triompher de tous ces désirs incontrôlables.

"Jain Temple Ceiling, Mumbai" par travfotos; sur Flickr

L’Atmakaraka est le reflet du spirituel en nous. Mais son expression extérieure ne semble pas toujours être spirituelle. Nous pouvons être sous l’emprise des natures illusoires des désirs et penser que la satiété des désirs terrestres est tout ce que l’âme veut.
    
Mais il est important de comprendre que la satisfaction des désirs terrestres fait partie du processus de révélation de la vraie âme. L’âme fait fonctionner la roue du désir parce que la satisfaction d’un ensemble de désirs matériels peut créer un appétit toujours grandissant pour toujours plus. Ces désirs ne sont jamais comblés. Le vrai désir de l’âme est de sortir de cette roue et de trouver sa propre réalisation, la paix et le bonheur éternel. La lutte entre ce qui est réel et ce qui est faux peut être comprise. Les faux désirs sont ceux que nous recherchons dans le monde extérieur. Les vrais désirs sont comblés de l’intérieur. La lutte de base de l’âme consiste à faire la différence entre les deux, et son inaptitude à les différencier est la raison de l’enchaînement des naissances.
  
La planète Atmakaraka personnifie ces luttes, mais montre aussi le chemin à travers les leçons de vie (habituellement vécues pendant les dashas et bhuktis Atmakaraka). L’identification des buts matérialistes est essentiel, et nous ne devons pas sous-estimer ces besoins. Le fait que l’âme est née sur la terre montre que l’âme a une mission terrestre à remplir avant d’être prête à saisir le soi supérieur. Les expériences nous apprennent à voir notre soi supérieur. Il ne peut pas y avoir de raccourci vers moksha ou la réalisation du soi. C’est pourquoi il est important de reconnaître et de compléter le matériel des deux buts, l’agréable et le désagréable. Sans cette réalisation, on ne peut pas pénétrer dans le monde intérieur et y trouver son propre trésor de bonheur. L’Atmakaraka nous montre à la fois les buts matériels de l’âme, et les spirituels. Ce n’est pas tout le monde qui peut accéder à la réalisation ultime, mais tout le monde peut recevoir la lumière.

La véritable révélation de l’âme doit être une expérience personnelle. L’Atmakaraka nous montre les vrais désirs de l’âme, que nous les reconnaissions ou pas dépend de nous.


Analyse d'Atmakaraka : Prince William
21 Juin 1982, 21H03 GMT, Paddington, Angleterre

Grille planétaire





10 principes d'interprétation

1 La qualité et la force de la planète Atmakaraka

Saturne est sur le degré le plus élevé, c’est donc l’Atmakaraka du Prince William. La qualité de Saturne à faire face à ses responsabilités et de prendre son devoir au sérieux est déjà évidente chez le jeune prince. La leçon de l’âme de Saturne en tant qu’Atmakaraka est solitude, et rencontre de dures leçons de vie. Des choses qui peuvent déjà lui être familières.

2 La maison où il est placé

Pour cela il faut voir à la fois le thème Rasi et les thèmes Bhava. La position de Dusthana en maison (6eme, 8eme et 12eme) est généralement difficile. Saturne est placé dans la maison de son ami Mercure et en 10eme maison, à la fois Rasi et Bhava, où il est très puissant, et en Dikbala.

3 La maison que gouverne l’Atmakaraka

Elle désigne le plan où on peut trouver la satisfaction ou bien où on expérimente leçons de vie/souffrance. Quand la planète Atmakaraka gouverne deux maisons, il faut observer attentivement la maison où se trouve mooltrikona, elle est de première importance. Saturne gouverne les 2eme et 3eme maisons. Son mooltrikona est la 3eme maison (Verseau), les besoins de l’âme de William seront donc satisfaits en prenant la responsabilité de ses propres actions. Mais ceci peut être une frustration pour lui puisqu’il fait partie d’une monarchie où tradition et coutumes jouent un grand rôle. Sa liberté personnelle peut être réduite. Mais Saturne gouverne aussi le dhana bhava, la 2eme maison. La fortune familiale et l’héritage sont donc aussi importants pour lui. Il peut ainsi compromettre un but pour gagner l’autre.

Les aspects (planètes et rashi) et les conjonctions

Ils peuvent soit aggraver, soit rehausser les états. Saturne se trouve avec Mars, le gouverneur bien disposé de la 5eme maison, le bon état de Mars vient soutenir Saturne. Mais Mars et Saturne ont une difficile relation inhérente, et il s’ensuivra aussi un conflit. Il n’y a pas d’aspects planétaires, les aspects rashi viennent de Rahu, Ketu, Soleil et Lune. Rahu Ketu montrent la nature karmique de sa vie et ils peuvent créer des remous dans son âme. Les turbulences de l’âme sont habituellement enfouies très profondément, et pas toujours visibles extérieurement, il n’y a donc pas de moyen de les évaluer. En tant que gouverneur de la 9eme maison, le Soleil donne sa bénédiction divine à l’Atmakaraka, et la Lune, gouverneur de la 8eme maison, montre que son âme sera enseignée sur elle-même par la mort et la mutation.

5 Karakamsha

La position de l’Atmakaraka se situe dans le navamsha. Saturne se trouve en Cancer navamsha. Le karakamsha est donc Cancer. Saturne en 3eme maison en navamsha est une bonne position, et Saturne est aussi aspecté par la Lune maître du karakamsha, et Vénus gouverneur de l’Ascendant navamsha.

6 Le thème avec l’Atmakaraka pour Ascendant

Si vous faites tourner le thème pour visionner les planètes du point de vue de l’Atmakaraka, il explique les désirs de l’âme. Cette force ou faiblesse peut modifier la qualité du thème natal. Le thème natal reflète les conditions extérieures de la naissance. Le thème Atmakaraka montre les blocages et les aides que rencontre l’âme en remplissant son devoir. Atmakaraka est en Vierge et son dispositeur Mercure se trouve en 9eme maison avec Vénus, le dispositeur également bien disposé de la 9eme maison. Le Soleil, la Lune et Rahu sont en 10eme maison. Jupiter est dans la 2eme. Tout ceci est positif et soutient l’âme sur son chemin. La position de Ketu dans la 4eme maison est la difficulté, montrant la perte de sa mère, et l’immense effet psychologique que ceci a eu sur William. Cette perte l’a rapproché de son âme, et lui a permis de reconnaître les désirs réels et ceux qui ne le sont pas (cet aspect de l’âme ne peut être qu’une analyse, et il est difficile de confirmer dans le thème d’une célébrité, mais des discussions avec des amis ou des clients sur l’efficacité du thème Atmakaraka révèlent son impact).

7 Le thème avec karakamsha à l’ascendant

"An Evening for Fire Worship at SunCiti Home"
par Sundaram + Annam, sur Flickr
Le Cancer est le Karakamsha, et vous faites pivoter le thème avec le Cancer à l’Ascendant. Ici, les chagrins de l’âme sont clairement identifiés. Le gouverneur de l’ascendant karakamsha, la Lune, se positionne en 12eme maison. C’est une nouvelle Lune, et elle est jugée faible. Elle est conjointe à son plus grand ennemi, Rahu, et elle en est encore affaiblie. La Lune est en Gémeaux, - la Lune est amie de son dispositeur Mercure, mais Mercure n’aime pas la Lune, et cela peut en définitive être une position difficile. À l’opposition, l’Atmakaraka Saturne se trouve dans une maison upachaya (la 3eme en partant du karakamsha lagna) où il se trouve fort. Vénus et Mercure sont dans une autre upachaya (11eme maison) et Jupiter dans la 4eme maison montrent qu’en dépit de ses problèmes, il peut trouver l’espace de paix intérieure et le bonheur. Mais le karakamsha suggère aussi qu’il puisse faire des erreurs qui entraînent ses propres pertes. Avec Rahu en 12eme maison du karakamsha lagna en rasi, il ne doit pas permettre à ses désirs de submerger son soi fort et pragmatique.

8 Les connexions entre le dispositeur du lagna, l’Atmakaraka à l’ascendant et le navamsha

Le dispositeur du lagna, Jupiter est dans la 11eme maison, et Atmakaraka dans la 10eme. Ils sont en position de 2/12 maisons l’un de l’autre. Cette position montre un manque de compréhension entre le chemin de vie et les désirs de l’âme. Parce que le dispositeur du lagna est placé en 2eme maison de l’Atmakaraka, William serait capable de tirer profit des leçons de vie. Mais il peut avoir à trouver des compromis. Dans le thème navamsha, Jupiter dispositeur du lagna et Saturne Atmakaraka sont en position de 6/8 maisons l’un de l’autre – montrant de nouveau un conflit entre les désirs de l’âme et la direction que prend sa vie. La vie de William en tant que Prince n’est pas ce que son âme désire, mais cela fait partie de l’expérience de son âme pour l’apprendre. Peut-être peut-il se servir des qualités de Saturne pour amener des changements bienvenus.

9 La force de l’Atmakaraka doit être analysée depuis tous les thèmes varga.

La position du Vargesh – le gouverneur du signe varga qui se lève, l’Atmakaraka et le gouverneur du rasi lagna. Ceci donne des informations sur la satisfaction de l’âme dans des secteurs bien spécifiques. Il est impossible d’étudier tous les thèmes varga, mais nous étudierons l’Atmakaraka de William dans le thème dasamsha pour les indications sur sa future carrière. Le dispositeur du lagna et l’Atmakaraka sont tous les deux dans la 12eme maison. Ceci semble bizarre avec la position de William en tant qu’héritier présumé de la monarchie britannique. Ceci me suggère que l’heure de naissance n’est peut-être pas très précise. Le dispositeur du lagna et l’Atmakaraka dans la 12eme maison du Dasamsha montre le rejet de son rôle de futur roi. Pour l’instant, William ne semble pas agir dans ce sens, il a l’air remarquablement bien adapté, publiquement du moins, à son futur rôle. Si on fait reculer son heure de naissance de 4 minutes, pour avoir 20H59, Rahu, Saturne et Jupiter viennent se placer dans le lagna du dasamsha, renforçant l’Atmakaraka. Cela serait une puissante indication de la force de William en tant que futur roi d’Angleterre. Seul le futur dira si le Prince William délaissera son devoir royal ou l’assumera. Mes propos sur une heure de naissance du Prince William reculée de 4 minutes sont probablement justes. Même les heures de naissance les plus précises comme celle du Prince William peuvent être sujettes à de petites erreurs. La position de l’Atmakaraka dans le thème varga peut aussi devenir un outil de rectification.

10 Les dashas et les bhuktis de la planète Atmakaraka

Elles peuvent être de grandes expériences, elles enseignent généralement une leçon de vie. William est né dans le bhukti de Saturne du dasha de Rahu, une indication que les leçons de vie commencent à la naissance. Les deux événements les plus importants de sa vie jusqu’à présent sont directement reliés au bhukti de Saturne dans le dasha de Jupiter. Le décret qui a finalisé le divorce de ses parents le 28 Août 1996, et la mort de sa mère Diana, en date du 31 Août 1997 se situent tous deux en dasha de Jupiter et bhukti de Saturne. L’Atmakaraka Saturne lui donne ses leçons les plus importantes dans son bhukti, modifiant pour toujours sa perception de vie.