LE SYMBOLISME TRADITIONNEL EN ASTROLOGIE ET LA MÉTHODE DES TRAITS DE CARACTÈRES, par Françoise GAUQUELIN

Afin de tester le symbolisme astrologique traditionnel des planètes, une méthodologie a mobilisé des mots-clés objectivement extraits de dix manuels astrologiques renommés. Ils ont été testés à l'aide de catalogues de traits de caractère. La recherche a produit, pour la Lune, Vénus, Mars et Saturne, des fréquences significatives après le lever et la culmination, montrant que des relations existent entre le symbolisme traditionnel en astrologie et notre effet planétaire. Cependant, pour Jupiter, les résultats sont inconstants. Pour le Soleil, aucun résultat n’a été trouvé, et pour Mercure, Uranus, Neptune et Pluton, les résultats sont restés non concluants et doivent être étudiés avec d’autres données.

LA MAGIE ASTRALE (extraits), par Jean MAVERIC

La Magie astrale, œuvre de l'astrologue Jean Maveric, spécialiste d'ésotérisme et d'alchimie, explique  et répertorie les correspondances astrales selon la Tradition hermétique des textes anciens, à la fois hébraïques, égyptiens et hindous. Ensemble coordonné, analogique et homogène, harmonisé avec l’esprit de la vraie Tradition, ce traité vise notamment à faciliter les opérations magiques et astrologiques, par les plantes, les gemmes, les animaux, les minéraux, les parfums.
 

LES ZODIAQUES DE HAMBOURG

Deuxième agglomération d’Allemagne après Berlin avec trois millions et demi d’habitants, Hambourg, proche de l’embouchure de l’Elbe et de la mer du Nord, est également le premier port du pays.
Sa vie économique, parmi les plus importantes d'Europe, le charme de son architecture et de son réseau de canaux, sa vie culturelle et nocturne en font une ville largement ouverte sur le monde, internationale et touristique. Au fil des promenades, on y trouve de nombreux zodiaques, dont certaines figurations sont assez originales.
  

ASTRES ET NOMBRES, par Krishna Shastri GODBOLE

Un document historique d'astrologie mondiale, rédigé à la fin de XIXe siècle, qui met en œuvre la sagesse secrète de la Kabbale ainsi que le pratique des cycles planétaires. Krishna Shastri Godbole y met en valeur l'année 1881, théâtre d'une conjonction Jupiter-Saturne sur laquelle Vénus fait une boucle. Pour lui, cette année fatidique serait marquée de "grands maux sur la tète courbée de l’humanité malheureuse", notamment des épidémies. Ce qu'il ignore, c'est que, très proche de cette conjonction, se prépare celle de Neptune et Pluton, respectivement peu connue et méconnue des astrologues de l'époque. En avril 1881, le Soleil, la Lune, Vénus, Jupiter, Saturne, Neptune et Pluton sont ensemble dans le signe du Taureau. La cinquième épidémie de choléra fait des ravages.
 

LES QUADRIFIDES EN ASTROLOGIE, par SAGITTARIUS GREX

Tout astrologue connaît la division tripartite du zodiaque dans les quadruplicités, les modes d’action des forces extérieures sur l’Être Humain : les quadruplicités Cardinale ou active, Fixe ou stable, et Mutable (commune) ou harmonique. L’analyse de l’influence des quadruplicités et des triplicités étant plus fondamentale que les influences du Soleil, de la Lune et de l’Ascendant, elle doit de ce fait toujours former la base d’un horoscope et être la première ligne d’interprétation. Ceci est élémentaire et nous ne le mentionnons que pour attirer l’attention des étudiants en astrologie et des amateurs de la science sur une division zodiacale trop souvent ignorée : les quadrifides.

LE COMMENCEMENT DE LA SAPIENCE, Huitième chapitre, par Abraham ibn EZRA

L'astrologie occupe une place centrale dans l'œuvre et la pensée d'Abraham ibn Ezra, rabbin espagnol, grammairien, traducteur, poète, exégète, philosophe, et mathématicien qui passa la seconde partie de sa vie à voyager en Italie, en Provence, dans le nord de la France ou encore en Angleterre. Parmi ses traités d'astrologie, composés pour la plupart à Béziers en 1146, le Reshit Hokhma, en dix chapitres, est considéré par les experts comme l’un des premiers textes fondateurs de l’astrologie traditionnelle.

LES ÉPIDÉMIES ET LES CYCLES ASTRAUX, par Didier CASTILLE

L’épidémie de 2020-2021 est annoncée par l’astrologue André Barbault depuis 2011, et prend de court la sidération qu’occasionne, une dizaine d’années plus tard, la menace du Covid-19. Pour bâtir cette prévision exceptionnelle, André Barbault se réfère aux phases cycliques des astres extérieurs du système solaire, à savoir Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. Depuis ce court article, qui invitait à approfondir la méthode, une investigation a été réalisée, dont la synthèse est présentée ici. On constate que, sur une période de 2500 ans, un très grand nombre d’épisodes épidémiques majeurs se sont produits en parallèle à des configurations astrales particulières.

ASTROLOGIE ET CARACTÉROLOGIE, par Xavier LELEU

J’ai découvert le "Traité de Caractérologie" de René Le Senne au même moment que le "Traité pratique d'Astrologie" d'André Barbault. Celui-ci n’a pas manqué de faire référence à la caractérologie lesennienne pour qualifier signes et planètes, et on peut dire que l’astrologie occidentale est largement caractérologique, depuis Ptolémée et ses tempéraments. Si la caractérologie dit "vrai" à propos des caractères, et l’astrologie de même, il est logiquement admissible qu’existe un "système de correspondances" entre les deux. C’est l’hypothèse générale de la recherche qui est relatée ici, basée sur l'étude de 96 personnages historiques et de leur caractères.

SYMBOLES ASTROLOGIQUES DANS LES RUES D'ERFURT

Capitale de la Thuringe, Erfurt est une ville allemande aux charmes multiples. Bâtie sur la rivière Gera, qui s’y écoule en plusieurs bras, elle est à la fois entreprenante et culturelle, bucolique et expressive. Son centre est truffé de curiosités : une
architecture variée, moyenâgeuse, renaissance, baroque et moderne, un dôme gothique, une très ancienne synagogue, un pont habité... Au cœur de la ville, les façades qui cernent le Fischmarkt, la place où se tenait jadis le marché au poisson, sont décorées de nombreux symboles, notamment astrologiques.  

UNE INCROYABLE RENCONTRE AVEC LE DESTIN, par Ram RAMAKRISHNAN

Ram témoigne de sa remarquable expérience avec le Naadi Shastra. Il s'agit d'une collection millénaire de textes écrits en Inde sur des feuilles de palmiers. Chacun de nous a sa propre feuille de palmier, qui relate, à partir un très petit arc du zodiaque, sa vie présente en douze maisons astrologiques, mais aussi l'antérieure et la future en termes de transits planétaires. Une expérience que Ram a vécue avec beaucoup de surprises

SATURNE, UN GARDIEN AU PORTAIL, par Alan OKEN

Grâce aux opportunités de croissance et de développement indiquées dans notre thème natal par Saturne et ses transits, nous parvenons à équilibrer une grande partie des défis du karma passé et à atteindre un choix conscient quant à notre avenir, une possibilité réelle. Saturne nous sert à ouvrir les yeux sur notre réalité intérieure et rend possible notre progrès évolutif. Souvent le prix de cette opportunité est élevé et parfois douloureux.
 

ASTROLOGIE ET RELIGION, par Alexandre RUPERTI

L’astrologie véritable, dont l’approche humaniste et transpersonnelle de Dane Rudhyar, que je préconise, est une expression, reconnaît la réalité et la primauté de l’environnement spirituel dans un univers intégré et significatif, où l'homme doit jouer un rôle central, indispensable, et responsable. On ne peut étudier l’astrologie sans comprendre que l’homme a évolué, évolue et évoluera encore. Le rapport de l’Église à ses fidèles doit aussi évoluer.
 

UNE INTRODUCTION À L'ASTROLOGIE ARCHÉTYPALE, par Richard TARNAS

Les planètes et leurs aspects ont une connexion fondamentale et cosmiquement établie avec des forces ou des principes archétypaux qui influencent l'existence humaine. Les archétypes ont une qualité transcendante et mythique, et des expressions psychologiques très spécifiques. Ils semblent fonctionner à la fois de l'intérieur et de l'extérieur, s'exprimant en tant qu'impulsions et images de la psyché intérieure, mais aussi en tant qu'événements et situations dans le monde extérieur.

LES ANGES ET LES PLANÈTES DE LA COLLÉGIALE DE BERNE

Sur la voûte du portail de la collégiale Saint-Vincent de Berne, des sculptures polychromes s'égayent pour illustrer les évangélistes, le Saint-Esprit, les neuf chœurs de la hiérarchie des anges ainsi que les cinq planètes classiques côtoyant les astres du jour et de la nuit personnifiés. Un pendant astrologique à la fameuse tour de l’horloge de la capitale helvétique
   

CHOISNARD : SON INFLUENCE CHEZ LES ASTROLOGUES, par Yves LENOBLE

Novateur et précurseur, Paul Choisnard a propulsé un mouvement d’astrologie d’astrologie et créé un état d'esprit de modernisation, notamment en automatisant l'astrologie et en la coupant de ses liens avec l'ésotérisme. Il a impulsé tout un courant moderne qui a centré son interprétation sur l’essentiel : dix planètes, douze signes et douze maisons. C'est à lui qu'on doit le mode de représentation du thème astrologique actuel.
 

LES MYSTÈRES, POUVOIRS ET PUISSANCE DE LA LUNE, par Yves CHRISTIAEN

Satellite de la terre, la Lune forme par elle-même tout un système dont l'incidence sur notre vie est certaine, sinon elle n'aurait jamais pris une telle importance, dont la tradition et « tant d'autres choses » rendent témoignage. En fait, c'est un peu dans ce « tant d'autres choses » que je voudrais m'aventurer, et où la Lune est impliquée. Yves Christiaen dresse ici un panorama des places qu'occupe la Lune dans les « sciences secrètes ».

ÉSOTÉRISME ET ASTROLOGIE 
DANS LA CATHÉDRALE DE STRASBOURG

Fixer les dates des fêtes liturgiques telles que Pâques, l'Ascension ou la Pentecôte passe par l'observation des positions dans le ciel du Soleil, de la Lune et des planètes. C'est pourquoi les bâtisseurs de la cathédrale ont eu pour préoccupation de mesurer le temps qui passe. Il s'agissait aussi de rappeler aux fidèles les tâches qu'ils avaient à accomplir au fil des saisons et des signes. La cathédrale de Strasbourg, avec ses horloges et ses paraboles astrales, est exemplaire de cette volonté.

L'ASTROLOGIE KABBALISTIQUE, par Abel HAATAN

La tradition nous enseigne l'existence de génies veillant sur l'homme pendant son passage sur cette terre. Pour la métempsycose, la forme nouvelle corresponde aux aspirations d'une existence passée. La pratique traditionnelle est présentée ici, pour arriver à la connaissance des hiéroglyphes sacrés dont le nom d'un génie est formé, à partir de la figure du ciel de la naissance.
 

POUR UNE ASTROLOGIE GROUPALE, par Yves LENOBLE

J’ai  pendant longtemps développé mes recherches dans deux grandes branches de l’astrologie : d’une part en astrologie mondiale et d’autre part en astrologie individuelle. J’éprouve de plus en plus le besoin d’établir le lien entre ces deux dimensions de notre art.
Il me semble indispensable, dans la perspective d’une approche unitaire de l’astrologie, de développer ce que l’on pourrait appeler l’astrologie groupale. Un groupe est la mise en commun d’un imaginaire, d’une fantasmatique. C’est à ce niveau de l’imaginaire que se rejoignent psychosociologie et astrologie. 

DIVISION DU CIEL EN MAISONS ASTROLOGIQUES ET DÉTERMINATION DES ARCS DE DIRECTION PAR LA MÉTHODE RATIONNELLE DE JEAN DE MONTEREGIO, par Abel HAATAN

Il existe différentes méthodes pour répartir le ciel en maisons astrologiques. Certaines privilégient les maisons égales, d’autres admettent l’inégalité des maisons et opèrent la division de 1’équateur. D’autres encore exposent des systèmes qui sont des modifications des deux premiers. Abel Haatan fait le point sur ces méthodes. Il examine également les méthodes de Directions, utilisées pour déterminer les événements présagés dans le temps.

PROMENADE ASTROLOGIQUE EN TOSCANE

La Toscane et Florence, sa capitale, sont emblématiques du grand renouveau qui, dès le XIVe siècle, bouleversa l'art, la littérature et le savoir en Europe. Les murs de la ville témoignent de ce formidable bouillonnement de la Renaissance. Que d'églises, de chapelles et d'abbayes qui s'élèvent vers le ciel. Que de références célestes également, pour tenter de maîtriser la nature... Ici, en levant les yeux vers le fronton d'un palais, on découvre, gravé dans la pierre, le signe du Capricorne, là des demi-zodiaques aux pieds du dieu Neptune, ou encore un horoscope gigantesque peint sur le plafond d'une basilique

L'ASTROLOGIE DE TOUT LE MONDE, par Alan LEO

Le britannique Alan Leo a, au seuil de vingtième siècle, stimulé le renouveau de l'astrologie en mettant l'accent sur l'étude du caractère. Membre actif de la Société théosophique, fondateur de l'Astrological lodge of London, il a également développé des concepts liés au karma ou à la réincarnation. Vulgarisateur et pédagogue de talent, il a largement disséminé sa pensée en Europe et en Amérique avec ses publications. "Astrology for all" est le premier d'une série de manuels populaires, introduction aux nombreux ouvrages techniques qui ont suivi.
 

POUR MONTRER AU JARDINIER CE QU'ENSEIGNE L'ASTROLOGIE, par Claude MOLLET

En 1652 paraissait, posthume mais de rédaction antérieure, le traité "Théâtre des plans et jardinages" de Claude Mollet,  jardinier de plusieurs rois, dessinateur de jardins et théoricien, qui intervint sur de nombreuses réalisations d'envergure, notamment Fontainebleau, Saint-Germain-en-Laye, les Tuileries ou Versailles. Ce traité, manuel d’agronomie et économie rurale, y fait une belle part à l'Astrologie ; pour Claude Mollet "Il est grand besoin que le Jardinier connaisse le naturel des Astres". En voici un extrait, dans lequel le jardinier du Roi explique comment cultiver en harmonie avec le Ciel.


ZODIAQUES AUX MURS DE PARIS

Flâner au fil des rues de Paris est un plaisir incomparable. L'art, la culture, l'histoire, les personnages célèbres, tout s'y bouscule. Pas un carrefour, pas une place ni une porte cochère sans une plaque, une sculpture, une mosaïque ou un bas-relief qui interpelle. Parfois, on se surprend à découvrir des représentations insolites, des références mythologiques ou des symboles dont la signification échappe aux promeneurs non avertis. Le zodiaque et ses douze signes sont très présents sur les façades parisiennes, qu'elles soient de style Art nouveau vers la rue Réaumur, traditionnel au Palais du Luxembourg, Empire au Carrousel du Louvre, insolite rue Notre-Dame-de-Nazareth, énigmatique vers la place Blanche...

SATURNE LE MAGNIFIQUE, par Arielle AUMONT

Saturne sait voir avec une lucidité froide, l’enchaînement rigoureux des causes et des effets sur de longues périodes. Cela le sécurise, apaise en partie ses craintes, car il est conscient de pouvoir, dans une certaine mesure, infléchir le cours des événements  De nature inquiète, viscéralement possédé par le doute, le saturnien recherche appui dans les connaissances acquises qu'il teste méthodiquement.

HORLOGES ASTROLOGIQUES

Mesurer la course du Soleil et de la Lune, c'est aussi mesurer le temps, à l'aune d'une vie humaine. le Soleil traverse le zodiaque en une année et, d'une nouvelle Lune à l'autre, un mois s'écoule... Il est fréquent de découvrir, au gré des voyages, des horloges qui mettent en scène le ciel, la terre et les étoiles. À y regarder de plus près, ces représentations astrologiques sont bien plus que des ornements, elles relient les rythmes du quotidien aux mouvements du cosmos.

ZODIAQUE ET CONTE DE FÉES, par Luc BIGÉ

L’astro-mythologie propose une approche qui n’est pas fondée sur la description des événements  du psychisme, des mémoires ancestrales ou encore des processus de transformation, mais sur l’image. Car un mythe raconte une histoire. Cette histoire-là parle déjà en elle-même à la personne, un peu comme les contes qui, même s’ils ne sont pas analysés, modifient profondément les structures psychiques de l’enfant. Nous voudrions développer les grandes lignes d’une lecture du thème natal fondée sur le conte merveilleux et le mythe. Une lecture qui, au fond, utilise le seul langage que l’inconscient comprenne spontanément : celui des symboles. 

LES INTERACTIONS CYCLIQUES DU TRAVAIL ET DU CAPITAL, par Gilles VERRIER

Les contacts d’Uranus et de Neptune, et particulièrement les aspects de conjonction, carré ou opposition, tendent à exagérer les effets de ces forces transformatrices et à entraîner des situations conflictuelles sur le plan mondial. Leur cycle de 172 ans est à relier au processus d’industrialisation qui a pris son élan dans le monde occidental au début du XIXe siècle. Il est également à mettre en relation avec la croissance du capitalisme et du communisme.

LE THÈME NATAL DE MORIN DE VILLEFRANCHE, extraits de "Ma vie devant les astres", collationnés dans l'Astrologia Gallica et traduits par Jean Hiéroz

Dans l'Astrologia Gallica (1661), Morin de Villefranche, professeur de Mathématiques au Collège de France, le plus grand et le dernier astrologue des Rois de France, prend fréquemment ses thèmes personnels généthliaques, de révolution ou de transits comme exemples vécus des règles qu'il énonce. En 1943, Jean Hiéroz réunit, en suivant l'ordre chronologique, ces exemples éparpillés tout au long de l'ouvrage sous le titre "Ma vie devant les astres". Les deux premiers chapitres sont proposés ici, illustrés de reproductions des cartes du ciel originales.    

VIE ET TRAVAUX D'HERCULE, par Antoine COURT DE GÉBELIN

Hercule, introduit dans les cieux pour prix de ses travaux, refuse d'être mis au rang des douze grands Dieux, afin, dit-il, de n'en fâcher aucun. 
Ce trait, jeté ici comme par hasard, met la dernière main à toute cette allégorie. Les douze grands Dieux n'étaient autre chose que les représentations symboliques du soleil et de la lune pour chaque mois, dont on fit ensuite autant de divinités protectrices des mois. Or, Hercule, étant le soleil lui-même, qui préside à tous ces mois, ne pouvait être mis réellement au nombre de ces douze, sans être dégradé, et sans que l'allégorie ne devînt fausse.

POUR UNE RÉHABILITATION DE L'ASTROLOGIE, par André BARBAULT

Et si nous, astrologues, allions au-devant de la reconnaissance de l’astrologie, sans attendre que s’ouvre le chemin devant nous ? Pourquoi ne pas, déjà, tenter d’ébranler le scepticisme naturel du profane et même le refus de l’adversaire ? Nous en avons dorénavant les moyens. Ainsi se doit-on d’apporter maintenant une pièce tenant lieu de preuve scientifique de sa véracité. Jusqu’ici, l’astrologue voguait ou planait, en quelque sorte, sur les ondes célestes dans l’aller de soi d’une foi raisonnée se dispensant d’autre confirmation que le seul témoignage de ses propres résultats. Or, le « passage obligé » de ce fil conducteur rattachant son art à la scientificité introduit cette fois une lumière nouvelle qui éclaire les arcanes du savoir astrologique, sorti de sa nuit. Pour cette démonstration inaugurale, adressons-nous d’emblée à l’astrologie mondiale dont le grand écran débite le cours de l’histoire du monde face au déroulement des phénomènes célestes.
  

SOLEIL ET LUNE EN ASTROLOGIE, LES TENDANCES DE LA DESTINÉE, par Armand BARBAULT

Si l'Astrologie souffre d'un préjugé défavorable, d'un discrédit instinctif, c'est en grande partie parce qu'elle implique, dès qu'on l'invoque, la notion de la prévision de l'avenir, alors qu'on serait plus disposé à l'accepter en tant que facteur d'investigation psychologique. Et pourtant, la prévision rationnelle n'a rien d'occulte et doit même être un des buts essentiels de toutes les connaissances. Il faut reconnaître que du caractère à la destinée, le passage est tout tracé, tant il est vrai que l'homme est l'artisan de son destin, conscient et le plus souvent inconscient. Peut-on nier l'influence des luminaires sur la vie de l'être humain, sur son destin ?    

SOLEIL ET LUNE EN ASTROLOGIE, LA CARACTÉROLOGIE, par André BARBAULT

Nous avons, dans "Jupiter et Saturne", expliqué la position qu'il faut prendre en ce qui concerne les relations entre les symboles planétaires et les types de la caractérologie moderne, de Heymans, Wiersma et Le Senne ; nous n'y reviendrons pas. Si le Jupitérien peut être considéré comme un Colérique (Émotif-Actif-Primaire) et le Saturne, son opposé, comme un Flegmatique (non Émotif-Actif-Secondaire) ou un Apathique (non Émotif-non Actif-Secondaire), nous pouvons aussi, sans hésitation, définir le Solaire par le Passionné et le Lunaire par l'Amorphe et le Nerveux.          
    

PLANÈTES ET COULEURS, par Geza-Back de SURANY

Il me semble intéressant d'ouvrir une enquête sur l'attribution des couleurs aux planètes. En comparant le spectre des couleurs avec celles que la tradition attribue aux astres, j'ai été frappé par le manque de logique et d'ordre. Je ne veux m'occuper que des sept planètes traditionnelles, et récapituler dans l'ordre de leur éloignement géocentrique leurs attributs suivants : Nombre cabalistique, jour de la semaine, métal et son nombre atomique, couleur.
 

EFFETS DES DIRECTIONS ET DES TRANSITS DE JUPITER SELON LA THÉORIE ET SELON L'EXPÉRIENCE, par Henri-Joseph GOUCHON

Parce que l'utilisation des transits seuls ne suffit pas le plus souvent pour expliquer les faits marquants d'une destinée, et, toutes proportions gardées, en considérant les aspects avec un orbe relativement restreint, mettons 3°, j'ai toujours remarqué qu'il y avait plus de «trous» avec les transits qu'avec les directions. Mais il ne suffit pas de formuler une théorie, il faudrait au moins en fournir un semblant de démonstration, ce que je vais tenter de faire ici...  
    

PREMIER MAI, HALLOWEEN ET ANNÉE RITUELLE, par Rob TILLETT

La fête du premier mai, "Beltaine" dans les cultures celtiques, est l'un des principaux virages de l'année rituelle. Elle est au mi-point de l'équinoxe de printemps et du solstice d'été. Les autres mi-points solstice-équinoxe sont la Chandeleur, Lughnassadh (fête celtique en lien avec le dieu Lugh) et Halloween. Avec Samhain, connue maintenant sous le nom d'Halloween, commençait la nouvelle année celtique... Ces deux fêtes, jour de mai et Halloween, se font face dans le zodiaque, au cœur du printemps pour l'une, au cœur de l'automne pour l'autre.

LE ZODIAQUE DE LA CATHÉDRALE SAINT MAURICE DE VIENNE

À une trentaine de kilomètres au sud de Lyon, le long d’un coude du Rhône, l'une des plus anciennes ville de la région s’étire, Vienne. En son centre, au pied des collines et face à la passerelle Sainte Colombe, se dresse l’église Saint-Maurice, qui fut cathédrale du diocèse de Vienne jusqu’en 1790 et dont la construction de l’actuel bâtiment date de 1130. En direction de la place Saint-Paul, sous la balustrade, le transept est orné d’un bas-relief de pierre de cinq mètres de long qui figure un zodiaque moyenâgeux, original à plus d’un titre.
 

NEPTUNE DE L'INDICIBLE, NEPTUNE DES MARÉCAGES, par Arielle AUMONT

Si l'accession au Neptune spirituel est rare, par contre, nous connaissons tous, par expérience, les méfaits et les méandres du Neptune fusionnel dés qu'il se trouve en présence d'un ego incertain. Et qui peut se targuer, en dehors d'un aveuglement neptunien bien entendu, de n'avoir jamais cédé aux chants de ses sirènes. Quand il n'y a plus d'ego, Neptune est une vague somptueuse, superbe, triomphante, immense et sans danger! Mais qu'il frôle une structure psychologique encore imprégnée de désirs et de peurs, et ses qualités osmotiques deviennent poisons déliquescents et assassins...

JOUR OU NUIT? par Ken GILLMAN

Je suis né dans un pays où le moment précis de la naissance d'un enfant est rarement connu ; les registres d'état civil mentionnent le jour mais pas l'heure, à l'exception des naissances royales ou multiples. Pour comprendre et prédire mon futur et celui des autres, dont la plupart, comme moi, ne connaissent que leur jour de naissance, j'ai étudié et expérimenté plusieurs idées au cours des quarante dernières années. Elles permettent d'estimer rapidement le moment de la naissance et, pour commencer, de déterminer si la naissance était diurne ou nocturne.

LE SECRET DE LA PRÉDICTION DE L'INCENDIE DE LONDRES PAR WILLIAM LILLY, par Maurice McCANN

Le vendredi 25 octobre 1666, le célèbre astrologue anglais William Lilly recevait l'ordre de comparaître à la Chambre des Communes au sujet du grand incendie qui avait dévasté la ville de Londres en septembre. Lilly avait prédit avec succès le déclenchement de l'incendie quatorze années auparavant dans "Monarchy or no Monarchy in England" sous la forme d'un dessin hiéroglyphique montrant 7 personnages réunis autour d'un bucher. Maurice McCann se livre ici à une investigation symbolique des secrets de l'horoscope déguisé.

ZODIAQUES ET DRAGONS AUX SOURCES DU RHIN

Les horloges astronomiques sont nombreuses en Europe. De Rostock à Berne, de Münster à Strasbourg ou encore de Lübeck à Ulm, ces somptueuses œuvres d'art construites entre le Moyen-âge et de la Renaissance rendent compte avec beaucoup de subtilité et d'ingéniosité des mécanismes célestes qui rythment le temps qui passe: mouvements apparents du Soleil, de la Lune, des étoiles. Celles qu’on trouve aux abords de la Forêt Noire et des rives amont du Rhin ont une particularité bien déroutante : l’une des aiguilles représente un dragon cracheur de feu.

L’ASTROLOGIE D’ALFRED WITTE, par Fabienne ROELANTS

Avec Alfred Witte et l'École de Hambourg, nous sommes face à une astrologie soustraite de toute notion de zodiaque et de maisons, du moins, pour ces dernières, telles qu’on les appréhende en astrologie classique. Les concepts de symétrie et de structure de l’astrologie traditionnelle occidentale, antisce et contre-antisce, mi-point, part et figure planétaire, sont systématisés à tout le thème.

SATURNE : LE MYTHE HINDOU DU SHANI MAHATMYA, une synthèse réalisée par Sébastien PELTIER

On considère traditionnellement Saturne comme le signe avant-coureur de la ruine et de la condamnation à une tragédie. Comprendre le pouvoir de Saturne est un moyen d'éviter ses plus gros ravages car nous nous plaçons alors dans une relation consciente et signifiante avec la planète. En Inde, on a beaucoup réfléchi au pouvoir maléfique de Saturne et sur la façon de s'en prémunir ou de l'atténuer. Le mythe de Saturne et de son ravage dans la vie du légendaire roi Vikramaditya est un modèle d'enseignement efficace puisqu'il nous présente une histoire exemplaire à méditer.
  

LES DORIPHORIES, par André BARBAULT

De toutes les configurations, la doriphorie, groupement de corps célestes composé au minimum de la moitié du système solaire, est la plus importante qui soit ; autant dire qu’elle est primordiale car elle rappelle, pour en être une plus ou moins lointaine approche, l’état originel de la condition astrale : moment matriciel d’un point initial de l’ensemble du système solaire, alignement d’un départ cyclique commun de tous ses astres. Cet instant zéro de leur conjonction intégrale, produit unique de leur poly cyclicité, s’assimile au carrefour à la fois d’une fin et d’un recommencement du monde selon la spéculation de la "Grande Année" des Anciens.     

L'ÉCLIPSE LUNAIRE, UN TISSU DE CONNEXIONS, par Murray BEAUCHAMP

Dans la nuit du 10 au 11 juillet 1824, une petite éclipse lunaire se formait. Elle était la naissance du Saros Lunaire 136. Celui-ci, au cours des 180 années suivantes, a accompli 10 cycles, le dernier se répétant le 28 Octobre 2004. À cette date, l’éclipse était totale, la série de Saros 136 entrait de nouveau en action, et elle précéda le Tsunami qui se produisit le 26 décembre 2004. La série allait continuer à être active jusqu’à l’éclipse d’avril 2005.

DES DIVINITÉS PROTECTRICES DES MOIS, par Antoine COURT de GÉBELIN

Si nous avons commencé l’explication des divinités égyptiennes, protectrices des douze mois, par celle qui présidait au mois de mars, c’est pour suivre l’ordre du calendrier romain qui commençait au même mois. Mais, si nous avions suivi l’ordre de l’année égyptienne, nous aurions commencé à la Lune d’août, par Thot, qui ouvre le calendrier. On aurait ensuite vu Osiris, ou le Soleil du monde. Isis, reine des cieux, avec son nourrisson, Vulcain ou le créateur, le bon principe, Typhon, ou le mauvais principe, appelé aussi Seth, c’est-à-dire ennemi et d’où vint le nom de Satan, Horus, fils d’Isis et vainqueur du mauvais, Pan, ou la nature universelle qui est alors dans toute sa splendeur, Agatho-demon, ou le bon génie, Nephtys, déesse des eaux, Ammon, Athyr ou Vénus, Harpocrate et Horus, ou les Gémeaux, par lesquels se terminait l’année primitive et vague des Égyptiens.

LES VINGT SIGNES DE L'ASTROLOGIE MÉSO-AMÉRICAINE, par Bruce SCOFIELD

Le calendrier astrologique de 260 jours, encore appelé calendrier sacré ou calendrier divinatoire, a été utilisé par toutes les cultures majeures à partir des Aztèques. Il est encore utilisé de nos jours par les Mayas dans les régions les plus reculées du Mexique et du Guatemala. Il consiste en un cycle de 20 jours, chacun ayant un nom et un symbolisme spécifique qui se répètent 13 fois. 
À un niveau plus subtil, c’est un cycle de 13 qui se répète 20 fois dans une même période. La naissance d’une personne est enregistrée comme s’étant produite pendant l’un des 20 signes, le signe du jour, et aussi pendant l'une des périodes de 13 jours, encore appelée signe.
    

LILITH DANS LE THÈME DE NAISSANCE, par Didier FLEURY

La première question à se poser à propos de Lilith dans notre thème est : est-ce que je veux vraiment rencontrer cette part sauvage de moi-même ? Est-ce que je veux vraiment de cette liberté fondamentale et inaliénable à l’intérieur de moi ? Est-ce que je peux assumer ma soif de Vie? Si la réponse est non, c’est à la démone que nous aurons affaire, au côté noir de Lilith. Mais si nous abordons cette part de nous-mêmes en toute conscience, nous verrons le côté lumineux de notre "soif d’absolu".

LES CYCLES ET LES RYTHMES, DEUX CLÉS DE LA PRÉVISION, par Yves CHRISTIAEN

En parlant de "Directions" nous sommes en mouvement et les directions dites "astrologiques" nous introduisent dans l'astrologie cinétique par opposition à l'astrologie statique qui nous montre la position des différents corps porteurs d'énergie, dans des secteurs d'énergie définissant les "potentialités" mises à notre disposition au moment de notre naissance. Voilà pourquoi il y a deux sortes de prévisions. La première consiste à nous révéler le "quoi ?" ou le "comment ?", tandis que c'est à la deuxième de nous dire "quand ?" peut se produire ce "comment ?" Pour répondre à cette dernière interrogation, nous avons à examiner des cycles et des rythmes.

LE THÈME DRACONIQUE, 
ÂMES SŒURS ET LIENS DE SANG, par Pamela ROWE

Le thème draconique, qui reflète la distance entre le Nœud Nord Lunaire, la Tête du Dragon, et le 0° Bélier, peut être classé comme karmique, spirituel et inconscient. Avec de possibles connexions à la réincarnation, il repère ce que nous ramenons vers nous au cours de nos vies, pour résoudre des problèmes inconscients, ce qui, en retour, se connecte à notre état de santé physique et émotionnel. Il parle moins de libre arbitre que le thème natal de base.