LES CYCLES ET LES RYTHMES, DEUX CLÉS DE LA PRÉVISION, par Yves CHRISTIAEN

En parlant de "Directions" nous sommes en mouvement et les directions dites "astrologiques" nous introduisent dans l'astrologie cinétique par opposition à l'astrologie statique qui nous montre la position des différents corps porteurs d'énergie, dans des secteurs d'énergie définissant les "potentialités" mises à notre disposition au moment de notre naissance. Voilà pourquoi il y a deux sortes de prévisions. La première consiste à nous révéler le "quoi ?" ou le "comment ?", tandis que c'est à la deuxième de nous dire "quand ?" peut se produire ce "comment ?" Pour répondre à cette dernière interrogation, nous avons à examiner des cycles et des rythmes.

DÉVELOPPEMENT INDIVIDUEL EN HUIT PHASES, par Alexandra LACH

Toutes les planètes d'un thème astrologique sont reliées les unes aux autres et agissent les unes avec les autres. C'est une dynamique en huit temps qui opère... Génération, manifestation expansion, accomplissement, libération, autant d'étapes pour développer de façon optimale le potentiel individuel des relations planétaires. La division par 8 parle d’énergie, la division par 12 parle de conscience. Comment les fonctions planétaires interagissent-elles, pour collaborer, se freiner, se bloquer ou s'exalter.
  

LE THÈME DRACONIQUE, 
ÂMES SŒURS ET LIENS DE SANG, par Pamela ROWE

Le thème draconique, qui reflète la distance entre le Nœud Nord Lunaire, la Tête du Dragon, et le 0° Bélier, peut être classé comme karmique, spirituel et inconscient. Avec de possibles connexions à la réincarnation, il repère ce que nous ramenons vers nous au cours de nos vies, pour résoudre des problèmes inconscients, ce qui, en retour, se connecte à notre état de santé physique et émotionnel. Il parle moins de libre arbitre que le thème natal de base. 

LE CIEL DE LA GALERIE RAVENSTEIN

C'est en plein cœur de Bruxelles que ce trouve la galerie Ravenstein, bâtiment de commerces et de bureaux imaginé en 1954 par Alexis et Philippe Dumont dans un style monumental et moderniste. Emblématique du programme de reconstruction du centre de la ville des années cinquante, elle est agrémentée de nombreuses œuvres d’art typiques de l’après-guerre, notamment une figuration des Vents et des Constellations au plafond du porche principal. On y retrouve les douze signes du zodiaque. 
 

DIRECTIONS OU TRANSITS, par Alexander RUPERTI

Chacune des techniques de prévision employée en astrologie se rapporte à un niveau d’expérience différent. Le problème ne consiste donc pas à trouver quel système de prévision donne les résultats les plus exacts par rapport aux événements de la vie. Il faut plutôt comprendre que ce que l’on mesure grâce aux directions primaires, au d’un être humain.

BILAN DE LA CONJONCTION JUPITER-NEPTUNE, par André BARBAULT

À la conférence de Copenhague, où chacun a défendu ses intérêts nationaux, on a vu plus précisément s’affronter ceux de la Chine, assistée de l’Inde (carré Saturne-Pluton) et ceux des États-Unis (opposition Saturne-Uranus inachevée). C’est ce clair scénario à trois du heurt de deux phases cycliques négatives qui fait comprendre que la montagne a accouché d’une souris. Sans doute faut-il du recul pour qu’apparaisse de cette étape nouvelle, malgré tout, l’avènement d’une conscience écologique internationale ouvrant enfin sur un vital dialogue Terre-Hommes.

CRITÈRES GÉNÉRAUX DE L'ASTROLOGIE HORAIRE, par Sergio RIVILLO

Il existe divers types de consultation et chacun repose sur une technique spécifique pour laquelle il convient de toujours se reporter aux livres qui, comme le « Libro Conplido » de Ben Ragel, renferment beaucoup d'information sur les différents types de questions, et d’agir dans tous les cas avec prudence et un bon jugement, puisque même les meilleurs livres présentent quelques contradictions dans certains cas.
L'astrologie ancienne indique que quand le significateur est en domicile, en exaltation, dans un décan angulaire et en aspect à l'Ascendant, la réponse est OUI. Le contraire est un NON catégorique...

KEPLER ET L’HÉRÉDITÉ ASTRALE, par Paul CHOISNARD

"...Je crois qu’à la naissance des enfants, surtout des premiers nés, les planètes ainsi que l’Ascendant et le Milieu du Ciel se trouvent le plus souvent au même endroit du Zodiaque ou en quadrature ou en opposition par rapport aux endroits occupés dans la nativité du père, et particulièrement dans celle de la mère ;  je crois aussi que les mêmes aspects se reproduisent pour autant que cela n’est possible dans les 14 jours les plus proches de la naissance et en tenant compte de la vitesse des astres..."

BIBLIOTHÈQUE HISTORIQUE DE DIODORE DE SICILE, extraits du livre II, chapitres XXIX, XXX et XXXI

Les Chaldéens enseignent que le monde est éternel de sa nature, qu'il n'a jamais eu de commencement et qu'il n'aura pas de fin. Selon leur philosophie, l'ordre et l'arrangement de la matière sont dus à une providence divine, rien de ce qui ne s'observe au ciel n'est l'effet du hasard, tout s'accomplit par la volonté, immuable et souveraine des dieux. Ayant observé les astres depuis les temps les plus reculés, ils en connaissent exactement le cours et l'influence sur les hommes, et prédisent à tout le monde l'avenir.
    

MON THÈME NATAL, par Jérôme CARDAN

Les puissants de ce monde me dédaigneront car le Soleil est en chute, mais grâce aux luminaires, je représenterai cependant une présence significative pour ceux qui sont dotés de dignité. Toutefois, après ma mort, quand le Petit Chien sera relié à l'Imum Coeli, ma célébrité grandira. Soit, Vénus et Mercure sont en carré (du MC), mais, dans ce secteur de la vie, un tel aspect n'a pas grande signification. De son côté, Saturne (maître du MC) relié aux étoiles (les Cornes du Taureau) augmentera progressivement la célébrité et la maintiendra dans les siècles. Au Demi-Ciel se trouve en effet le Vautour Volant (de la nature de Jupiter-Mars, Arc du Sagittaire dans le Capricorne) qui contribue à la conquête de la célébrité. 

DOGME ET RITUEL DE LA HAUTE MAGIE : L'ASTROLOGIE, par Éliphas LÉVI

Suivant Ptolémée, le soleil dessèche et la lune humecte. Suivant les cabalistes, le soleil représente la Justice rigoureuse et la lune est sympathique à la Miséricorde. C'est le soleil qui forme les orages. C'est la lune qui, par une sorte de douce pression atmosphérique, fait croître, décroître et comme respirer la mer. On lit dans le Zohar, l'un des grands livres sacrés de la Cabale, que "le Serpent magique, fils du Soleil, allait dévorer le monde, lorsque la Mer, fille de la Lune, lui mit le pied sur la tête et le dompta." C'est pour cela que, chez les anciens, Vénus était fille de la Mer, comme Diane était identique avec la Lune. C'est pour cela que le nom de Marie signifie étoile de la mer ou sel de la mer. C'est pour consacrer ce dogme cabalistique dans les croyances du vulgaire qu'on a dit en langue prophétique : c'est la femme qui doit écraser la tête du serpent.

DE L'ASTROLOGIE JUDICIAIRE, par LUCIEN DE SAMOSATE

Les Étoiles véritablement ont leur cours nécessaire dans le Ciel, et les effets en viennent jusqu'à nous. Car si la course des chevaux et le mouvement des hommes sont capables de remuer des pierres par l'ébranlement de l'air agité, pourquoi le cours de si grands globes sera-t-il sans effet? Le moindre feu produit de la chaleur que nous ressentons, quoiqu'il brûle nécessairement, et sans avoir égard à nous ; et pourquoi ne sentirions-nous point les influences des Astres? Il est vrai que l'Astrologie ne change pas la nature des choses, et n'empêche pas qu'elles n'arrivent ; mais les prédictions agréables donnent de la joie ; et l'on peut plus aisément remédier aux maux qu'on prévoit, outre qu'ils ne surprennent pas tant, et qu'ils sont plus faciles à supporter.